lundi 29 décembre 2014

Rêve 13 : L'oiseau de lumière sur la plage

Mercredi 14 mars 2012


Je marche sur une plage en pente, mélange de sable et de petits cailloux.
Du côté gauche, que je longe, il y a un haut mur et cela tout le long du rêve...
ça n'est pas facile de marcher sur cette plage en pente (douce mais quand même...)
avec ces petits cailloux...aussi je glisse et en glissant,
je dérange un grand oiseau de mer rayonnant de lumière qui médite.
Une voix à l'intérieur de ma tête me "gronde" :
:il ne faut pas déranger l'oiseau 
car de sa méditation dépend l'avenir du monde !

Plus loin, je m'enfonce dans l'eau et sous la surface, 
je découvre une autre civilisation.
Je suis effarée de voir qu'ils ont le métro
car qui dit métro dit force "incontrôlable", "surpuissante"  (nucléaire ?).

Dans cette civilisation, ceux qui suivent l'ordre établi ont les cheveux verts,
les "rebelles" sont obligés de porter un masque noir
et puis il y a les "intermédiaires", 
ceux dont on ne sait pas quoi faire
et dont apparemment...je fais partie !
.
Rêve reçu par Mingingi.
.

16 commentaires:

  1. Très rapidement...je dirais qu'il y a dans ce rêve une notion de "déséquilibre" (accès à gauche interdit, ça penche vers la droite) et de danger, de menace (force dangereuse et cachée).
    L'oiseau de lumière "qui médite" et "dont dépend l'avenir du monde" est une figure symbolique très forte...
    Il me fait penser au "phénix"...
    Commentaire n°1 posté par La Licorne le 15/03/2012 à 12h30

    RépondreSupprimer
  2. Cette civilisation ressemble un peu à la nôtre. Je dirais que ce sont ces "intermédiaires" dont "personne ne sait quoi faire" qui pourraient aider la planète à ne pas sombrer dans le chaos ( Tensions Israel/Iran dernièrement)

    Je me demande si le fait de glisser n'était pas au contraire la chose à faire. Le "moi" ne doit-il pas collaborer d'une façon ou d'une autre avec l' "inconscient"? Obéir à la voix qui gronde serait alors suivre l'ordre établi, c'est comme si Mingingi dérangeait, comme si la voix ne savait pas quoi faire d'elle. Il faut franchir/casser le mur?
    Commentaire n°2 posté par fox le 15/03/2012 à 12h49

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui...les "inclassables", ceux qui ne sont ni "pour", ni "contre", mais ceux qui veulent "autre chose" sont précieux...dans toute société.
      Ce sont eux qui "proposent" des alternatives...et qui font avancer les choses...
      Car ceux qui s'opposent (les "noirs"), au bout du compte, renforcent le système (puisqu'en se confrontant à lui, ils le "reconnaissent"...)

      Je suis d'accord avec le fait que la civilisation qui apparaît dans le rêve ressemble fortement à la nôtre...
      Pourquoi est-elle "sous l'eau" ?
      Est-ce qu'il y a une "organisation cachée", un "réseau souterrain" (métro)... dont nous ne sommes pas conscients ?
      Mais concernant l'oiseau de lumière, comme il ne fait pas partie de la "civilisation" et que le symbole est très "numineux",j'aurais quand même tendance à croire qu'il est effectivement en train de veiller à "l'avenir du monde" par sa méditation...et qu'il faut écouter la "voix intérieure"...
      Réponse de La Licorne le 15/03/2012 à 15h58

      Supprimer
  3. Les "intermédiaires" suivent la voie du milieu. La voie du phenix est peut-être cette voie du milieu puisque c'est la voie de la mort ( chaos des rebelles) ET de la résurection ( instauration d'un ordre )

    Ne faut-il pas méditer avec l'oiseau-phenix? (=collaborer) "la voix qui gronde" serait-elle d'accord avec ça?
    Concernant le metro, il fait référence sans doute à l'énergie nucléaire de l'inconscient:

    Etienne Perrot: On voit actuellement fleurir en nombre de plus en plus grand des rêves mettant en scène des personnes "irradiées" qui transmettent cette irradiation. Celle-ci a, dans les songes dont il s'agit, une valeur positive. Elle figure la conscience rayonnante, comme "la poudre de projection faite d'atomes solaires" dont parlent les anciens alchimistes. Il est également souvent question de la préparation d'un antidote contre la désintégration atomique.

    J'ai rêvé récemment que je découvrais une civilisation sous l'eau dirigée par un dieu-pharaon géant.
    Commentaire n°3 posté par fox le 15/03/2012 à 19h29

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La voie du milieu...sans doute, puisque l'oiseau est sur la "plage" (entre le sol et la mer, entre le conscient et l'inconscient...il est à la frange, là où les deux se "rencontrent"...)
      Méditer avec l'oiseau : oui ! L'idée que ce soit la "méditation" qui puisse sauver le monde me plaît d'ailleurs beaucoup !
      C'est vrai qu'Etienne Perrot a écrit "Péril nucléaire et transformation de l'homme": bonne idée de chercher de ce côté-là ! Je vais reparcourir un peu le livre...il y parle en effet de l'énergie de l'inconscient et la compare à l'énergie nucléaire...
      D'ailleurs, sans le faire exprès, j'ai choisi une illustration plutôt "irradiante", non ?
      Cette "civilisation sous l'eau" m'intrigue...est-ce que tu as publié ton rêve, celui dont tu parles, sur ton blog ?



      Réponse de La Licorne le 15/03/2012 à 20h39

      Supprimer
  4. Oui
    mais cette illustration m'a fait penser au film "La prophétie des ombres" (The Mothman Prophecies) ! brrrr :-)

    Je viens d'aller voir sur "google image" (en tapant les mots clefs " black bird" + "mothman") voir si mon association spontanée était valable et je suis tombé sur une image de l' "oiseau noir de Tchernobyl" ( encore une histoire de radiations) que je trouve assez ressemblante.

    In the days preceding the tragic meltdown, four Chernobyl employees had reported seeing what they claimed was a large, dark, headless man with gigantic wings and fire-red eyes.Researchers now believe that the accounts surrounding this creature are similar to what investigators now recognize to be an archetypal Mothman event. Much like the Point Pleasant Mothman witnesses, these Chernobyl employees began to share unsettling and strangely similar experiences.
    Commentaire n°4 posté par fox le 15/03/2012 à 21h51

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée de te donner des idées "noires", Fox...le seul oiseau rayonnant de lumière que j'ai trouvé pour illustrer... c'est celui-là !
      Mais dans le rêve, c'est un "oiseau de mer", y'a toutes les chances qu'il soit beaucoup plus "clair" ! :-)
      Réponse de La Licorne le 15/03/2012 à 22h14

      Supprimer
  5. Bonsoir ou bonjour,

    « Je marche sur une plage en pente, mélange de sable et de petits cailloux.
    Du côté gauche, que je longe, il y a un haut mur et cela tout le long du rêve. »

    Je ne comprends pas bien comment est placé le mur par rapport à la plage. Est-il perpendiculaire à la pente qui descend vers l’eau ou est-il au contraire dans le sens de la pente ? Que désigne le côté gauche ? Est la gauche de la plage ou la gauche de quoi ? J’ai du mal à me représenter tout cela dans l’espace ? Le mur descend-il dans la mer également ou longe-t-il le bord de l’eau, etc. ?
    Je suppose que l’oiseau s’est posé quelque part sur la grève et n’est pas en vol. (?)

    Pourriez-vous m'éclairer un peu...? Merci :-)

    Amezeg
    Commentaire n°5 posté par Amezeg le 15/03/2012 à 21h58

    RépondreSupprimer
  6. D'abord merci à tous pour l'intérêt que vous portez à ce rêve, je n'ai pas l'habitude d'analyser à ce point mes rêves je dirais que j'ai plutôt un rapport "poétique" aux rêves aussi je suis émerveillée et intriguée par la richesse de tous ces commentaires. Le mur est à ma gauche (je le longe) et il descend sous l'eau dans la deuxième partie du rêve quand à l'oiseau il est posé sur la plage c'est pour ça que je le dérange en glissant... voilà j'espère avoir répondu à vos questions !
    Commentaire n°6 posté par Mingingi des prairies le 15/03/2012 à 22h27

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mingingi...ton rêve est plus long et plus compliqué que les précédents...dans un cas comme ça, les détails comptent beaucoup ! Il est important de décrire la scène le plus précisément possible...

      Réponse de La Licorne le 15/03/2012 à 22h32

      Supprimer
  7. Il vaut parfois mieux ne pas réveiller le chat qui dort.
    Commentaire n°7 posté par Amezeg le 17/03/2012 à 14h41

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...ni l'oiseau qui rêve ? :-)
      Réponse de La Licorne le 17/03/2012 à 17h40

      Supprimer
  8. Ni l’oiseau qui rêve, en effet. La nature trouve ses propres équilibres, au dehors comme en nous, jusqu’au cœur de l’atome, jusqu’au noyau. La main brouillonne de l’homme ferait bien souvent mieux de ne pas s’en mêler, de ne pas y toucher. Ce rêve le rappelle de la même façon que les accidents nucléaires de Fukushima et d’ailleurs nous l’ont montré. La nature est belle et pleine d’enseignement de sagesse pour qui sait ne pas bousculer violemment les subtils équilibres qu’elle sait trouver et pour qui sait paisiblement en prendre « de la graine ».
    Ne dérangeons pas la méditation du Grand oiseau de la Nature, ni au dehors, ni au dedans, La Licorne, car l’équilibre profond (métro/nucléaire) en dépend, dit ce rêve très sage. :-)
    Commentaire n°8 posté par Amezeg le 17/03/2012 à 20h30

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que tu fasses ce commentaire, Amezeg...car je me rends compte que ce que j'ai écrit peut prêter à confusion : en fait, je ne suis pas du tout pro-nucléaire, je suis même tout à fait contre...et très très consciente des dangers que l'utilisation de cette énergie fait courir à la planète (les hommes ne sont pas assez "mûrs" psychiquement pour contrôler une telle puissance).

      Mais je pense que dans ce rêve l'énergie nucléaire est l'image utilisée pour évoquer une autre énergie, très puissante aussi, qui est l'énergie "cosmique" en quelque sorte...

      Je vois que tu vois ce rêve autrement que moi, Amezeg...peux-tu nous en dire plus ? (oiseau, métro...)

      ...je n'ai pas la prétention d'en avoir trouvé le sens définitif...ma première impression était en fait proche de la tienne...puis j'ai changé d'avis !
      Réponse de La Licorne le 17/03/2012 à 20h49

      Supprimer
  9. Rassure-toi, je ne te voyais pas du tout comme une pro-nucléaire, La Licorne ! :D)
    Je sais également que le rayonnement nucléaire peut quelquefois évoquer, dans un rêve, quelque chose de très positif (j ‘ai lu « Péril nucléaire et transformation de l’homme »).
    Je crois cependant que dans ce rêve-ci c’est l’aspect potentiellement dangereux du nucléaire qui est souligné. La méditation de l’oiseau de lumière, c’est à dire de l’oiseau de conscience, semble veiller à assurer l’équilibre entre le réseau souterrain très dense, très chargé d’énergies circulantes, et le monde émergé de la plage et de la terre. La nature à ses secrets qu’il ne faut pas tenter de pénétrer, le mur qui ferme l’accès au côté gauche de la plage et de la mer (puisqu’il descend dans la mer) peut nous rappeler qu’il est sage de ne pas poser certaines questions à Baba Yaga et de ne pas intervenir dans ses opérations. L’oiseau de lumière y suffit. Ne le dérangeons pas, il veillera à ce que ces énergies du noyau ne débordent pas et à ce qu’elles ne produisent pas d’effet désastreux. Bien des scientifiques et des décideurs politiques (entre autres) devraient, je crois, écouter la leçon de ce rêve. L’avenir du monde face au péril nucléaire dépend du maintien d’une lumière de conscience suffisante, il ne faut pas bousculer le mur de protection des secrets de la nature (dont les rêves font d’ailleurs sans doute partie, c’est pourquoi, certaines techniques volontaires et très interventionnistes de rêve lucide, par exemple, me semblent dangereuses).
    Commentaire n°9 posté par Amezeg le 17/03/2012 à 21h58

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant certaines techniques de rêve lucide...je suis tout à fait de ton avis, Amezeg...c'est dangereux. J'ai cité Castaneda parce que j'ai des raisons de croire que cette citation est très "juste", mais je n'ai pas dit qu'il fallait l'imiter...inconsidérément.
      Pour le rêve, j'hésite encore...car en fait, Mingingi parle d'une énergie surpuissante mais elle n'affirme pas qu'il s'agit de l'énergie nucléaire, elle se pose juste la question...il s'agit d'une énergie "aussi" puissante que le nucléaire...
      Mais, comme elle est "atterrée", il est probable que cela représente une menace...
      Comment faut-il comprendre cela alors ?
      Au début, j'ai pensé "réseau secret" de gens qui jouent avec une puissance qui les dépasse...C'était ça ma première idée.
      Ce que tu dis me paraît juste (énergies souterraines circulantes)...mais trop "vague" !...
      D'autre part, je ne crois pas qu'il ne faut jamais "toucher" aux secrets de la nature...je crois qu'on a le droit de chercher, mais quand on le fait dans de "bonnes intentions" et non dans un but de pouvoir...quand on respecte un certain "équilibre" aussi...ce qui n'est pas du tout le cas actuellement, j'en conviens ! D'où le danger...
      La nature veut bien montrer ses secrets... mais seulement à celui qui ne tente pas de se les approprier ou de les "voler"...


      Réponse de La Licorne le 17/03/2012 à 23h36

      Supprimer