jeudi 12 février 2015

Le rêve "porte ouverte sur le mystère"

Samedi 1 février 2014


Le rêve est une porte étroite,
dissimulée dans ce que l’âme
a de plus obscur et de plus intime ;
elle ouvre sur cette nuit originelle et cosmique
qui préformait l’âme bien avant l’existence de la conscience du moi
et qui la perpétuera bien au-delà
de ce qu’une conscience individuelle aura jamais atteint. 

« L’âme et la vie »

.

J'ai trouvé sur internet un texte sur les rêves qui correspond bien
à ma propre vision et à mon ressenti...
Cette approche-là n'est pas à proprement parler  "junguienne"
et comporte quelques approximations,
mais elle rencontre un profond écho en moi et j'ai décidé de vous la partager...

Ce texte s'appelle "Le rêve, porte ouverte sur le mystère"
  et il comporte trois parties. Voici la première :

Première partie : "Le rêve dans la tradition"


Dans l'Antiquité, le rêve fut considéré principalement 
comme un "pont" entre les hommes et les dieux.
A travers les rêves, l'homme recevait les messages des dieux 
qui entraient en contact avec lui par l'intermédiaire de ce langage symbolique. 
(On affirme que ce furent les dieux qui enseignèrent ce langage aux hommes 
pour qu'ils puissent se comprendre mutuellement).

Le rêve servait aussi à guérir
Les malades avaient recours à certains temples comme celui de Séraphis, en Egypte, 
ou celui d'Asclépios (Esculape) en Grèce. 
Dans le rêve provoqué en ces lieux, le patient voyait la divinité protectrice 
qui lui indiquait la cause et le remède de ses maux, 
ou le guérissait par sa simple présence.

Le rêve était également un moyen de prophétiser car, 
dans l'état de conscience qu'il représente, 
certains êtres étaient capables de voir le futur.

Un texte démotique (1) dit : 
"Dieu a créé le rêve pour indiquer le chemin au dormeur 
dont les yeux étaient dans les ténèbres".

Au Kurdistan iranien, on dit :
 "Le rêve permet une nouvelle prise de conscience ; 
par lui on peut se transformer en une autre personne".

Et le bouddhisme :
"Il y a des rêves provoqués qui permettent de connaître 
les replis les plus cachés de l'âme".

Platon affirme :
 "Les génies répandus dans les régions de l'éther 
viennent se poser près de nous pour imprimer en nos âmes 
des idées détachées des sentiments et nous transmettre les ordres de Dieu".

"Rêver, dit Artémidore d'Ephèse, est un mouvement 
et une conformation de l'âme qui, sous les aspects les plus divers,
annonce les heurs ou les malheurs" 
et affirme par là même qu'il n'existe pas de clés d'interprétation immuables.
Dans l'Islam,
"Le rêve est une conversation entre l'homme et son Dieu".

Pour Philon d'Alexandrie
"il existe des rêves dont les images sont envoyées par la Divinité... ; 
il y en a d'autres qui naissent d'une collaboration 
entre l'âme de l'Univers et notre pensée, 
de telle sorte que celle-ci devienne capable de prédire le futur".

Et Homère dit du rêve "qu'Apollon, Zeus ou Chronos l'envoient".


Depuis les cultures les plus anciennes, le rêve s'est incorporé
 à tout le symbolisme magico-religieux de l'Humanité. 
Les papyrus égyptiens, les tablettes cunéiformes, 
les textes bibliques, nous parlent de rêves prophétiques 
dans lesquels l'esprit humain, 
libre des attaches du corps physique et des limitations du cerveau, 
se connecte avec cet autre monde, plus subtil, 
pouvant ainsi  lire et capter la Réalité de la Nature.

Ainsi Zoroastre a reçu en rêve diverses révélations. 
Brutus a appris en rêve la nouvelle de sa propre défaite. 
Calpurnus a vu la mort de César. 
C'est un rêve qui a inspiré à Dante La Divine Comédie. 
Apollon est apparu en rêve à Galien et lui a appris 
qu'il devait se dédier à la médecine.
 Les rêves d'Edison sont fameux puisque, comme il le raconte lui-même, 
chaque fois qu'il était confronté à un problème insoluble, 
il allait dormir et trouvait ainsi la réponse. 
Jung affirme que c'est une série de rêves surprenants 
qui l'amenèrent à chercher la relation entre la psychologie et l'alchimie.

Selon les sciences hermétiques, les rêves guidèrent l'homme 
dans ses premiers pas sur la Terre. 
L'esprit vierge qu'était l'homme,
 au développement encore inexistant mais plein de potentialités, 
a engendré, les âges passant, une âme, une conscience, une histoire ; 
cette même âme expérimentée est celle 
qui conseille son double physique depuis le monde des rêves.

L' âme éternelle dialogue ainsi avec l'être passager  
et l'avertit des dangers où le conduisent ses erreurs de vision.

La psychologie antique nous dit que la veille et le sommeil ne sont autres 
que des états mentaux distincts qui se rapportent 
à des modalités d'existence différentes.

De là vient qu'en Orient, on parle du Grand Eveil 
comme de la libération de l'illusion qui nous enchaîne.
Le sommeil ferait pénétrer notre conscience dans une autre dimension
astrale, mentale ou spirituelle, 
grâce à laquelle nous pourrions connaître ce monde 
obscur pour nous à l'état de veille. 
Certains philosophes ésotériques et certains psychologues 
vont jusqu'à affirmer que l'avenir se conquiert grâce aux rêves 
puisque le sommeil de l'homme est un sommeil cosmique.

      Dali : Le pont brisé du rêve

Le temps s'écoulant, le cordon ombilical 
qui unissait l'homme physique à sa partie transcendante s'est coupé.
Le christianisme a fait de l'art de la divination un art maudit
à tel point qu'il relève depuis de la sorcellerie.
L'obscurité s'étant apesantie sur ces domaines, l'homme s'est éloigné 
et a perdu des connaissances naturelles alors, 
devenues ésotériques aujourd'hui.
      .
D'après Dolores Villegas (traduction en français)

2 commentaires:

  1. "Le sommeil ferait pénétrer notre conscience dans une autre dimension, astrale, mentale ou spirituelle". Cette phrase m'interpelle. Le fait que le rêve nous plonge dans l'une de ces dimensions pourrait-il expliquer les différentes qualité de rêve, émotionnel (astral), clarificateur (mental), prédictif ou créatif (spirituel) ?

    Commentaire n°1 posté par Francine le 01/02/2014 à 17h28

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je le crois...tout dépend du "plan de conscience" que nous "atteignons" pendant le rêve...
      Peut-être trouveras-tu un début de réponse dans cette vidéo :
      http://www.dailymotion.com/video/x1ack85_des-reves-pour-changer-votre-vie-dr-pierre-etevenon_webcam
      Pierre Etevenon y décrit, entre autres, différents types de rêves... (physique-par exemple "digestif" !), émotionnel, psychique ou spirituel...)

      Réponse de La Licorne le 02/02/2014 à 10h47

      Supprimer