vendredi 27 février 2015

Rêve 27 : L'arbre à cordes

Samedi 31 mai 2014




Je vois un arbre, et, accrochées je ne sais trop comment à cet arbre ,
des cordes blanches avec chacune un noeud au bout .
Elles sont toutes de tailles différentes.
.
 Rêve reçu le 24 avril 2014
par Patricia
.




16 commentaires:

  1. Bonjour,

    Une telle image onirique envisagée hors de tout contexte intérieur-extérieur connu et/ou hors de toute insertion dans une suite de rêves semble bien difficile à interpréter...

    Amezeg

    Commentaire n°1 posté par Amezeg le 31/05/2014 à 22h37

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord, Amezeg...mais la rêveuse semblait avoir des idées à son propos...j'espère qu'elle viendra en parler...
      Bonne soirée à toi !

      Réponse de La Licorne le 31/05/2014 à 23h01

      Supprimer
  2. Monter seule!... emmener les autres avec moi!... Pour une Unité... C'est là, devant moi!... Je sais que c'est une marche pour la continuité de l'éveil... Et chaque corde est à la portée de tous... Mais qui dois-je emmener!.. La réponse arrive!... Des 2 images, chacune détient une partie de ce rêve. Merci pour la recherche et d'avoir partagé ce "rêve" avec les autres.

    Commentaire n°2 posté par Patricia le 03/06/2014 à 07h48

    RépondreSupprimer
  3. Ah ! bon !... euh...ce n’est pas absolument limpide (pour moi) comme mise au point sur le contexte... Si je comprends bien, "l’arbre à cordes" serait la deuxième image faisant suite à l’invitation à monter afin d’atteindre l’Unité.
    Le mot « Unité » noté avec une majuscule me rappelle toutefois le petit commentaire que j’avais noté et gardé sous le coude en attendant d’en savoir davantage à propos du contexte. Le voici :
    « ...mais, "pour le fun", on peut envisager que l’arbre individuel puisse un jour se trouver bien accordé, chaque corde, arrêtée à la bonne longueur par le juste nœud, faisant sonner la note juste, et que l’ensemble permette ainsi à cet instrument de vie de jouer harmonieusement sa propre musique (individuée). Cette proposition serait-elle un peu tirée par les cordes... ? :-) »
    --------------
    Ce rêve pourrait, par exemple, être un rêve initial, un de ces rêves qui invitent celui ou celle qui le reçoit à s’engager dans une quête et un sérieux travail de transformation, assidu et de longue haleine, afin de progresser vers la réalisation de ce qui est montré comme une sorte "d’objectif à atteindre" ou du moins à envisager d’approcher. S’il en est ainsi, il faudrait "emmener tout le monde", car cet art « requiert l’homme tout entier » : l’engagement de la totalité de la personne est requis et tous les aspects de la personnalité sont concernés. Aspects que le rêve peut représenter par différents personnages apparaissant dans le scénario ou seulement suggérés s’ils ne sont pas vus directement.

    Amezeg

    Commentaire n°3 posté par Amezeg le 03/06/2014 à 21h10

    RépondreSupprimer
  4. Je vois que je n’ai pas été très claire. Influencée par des interprétations autres, et par les 2 images.D'où ce commentaire un peu "trouble".
    En me réveillant, il m’est venu ceci : J’ai compris que je dois monter, attraper cette corde. Mais les tailles différentes me laissaient perplexe. L’influence d’autres interprétations et les 2 images m’ont amenées à y réfléchir. Alors oui je « travaille », bien que ce mot me gêne. J’ai une prise de conscience, mais parfois je doute et surtout je me dis que je ne suis pas assez bien pour que cela m’arrive!... » Une manière de se sous-estimer me dit-on. Un manque de confiance… Je suis sur le chemin de l’éveil. Et oui je travaille beaucoup. Et même sans le vouloir. Ça vient tout seul. Et mes rêves, qu’il me parait avoir réellement vécu parfois, me donne des messages.
    Alors ces cordes que je vois là devant moi, m’invite à avoir confiance, à laisser les « pourquoi » et les « comment » . Qu’il est temps pour moi de monter. Et j’avoue que « je sais » au fond de moi, que je suis là aussi pour aider d’autres âmes à monter. Mais j’ai l’impression de ne pas tout entendre ou de ne pas avoir assez confiance en moi pour accepter.
    Alors j’aime bien aussi l’explication de la mélodie de la vie qui a le son juste. J’aime bien aussi la vue des différents corps à harmoniser.
    Quand je dis Unité, c’est parce que pour moi nous sommes « Un ». Un avec l’énergie créatrice, Un avec les autres, Un avec nous-mêmes. Et c’est ensemble que tout est possible. Et donner la main à ceux qui sont en conscience mais qui ont parfois du mal à monter la marche suivante.
    Le chemin de l’éveil parait parfois tellement simple. Et puis le déséquilibre avec l’émotionnel et le mental font que « je doute ».
    J’espère avoir été plus claire. Pour moi ces cordes représentent l’ascension.

    Commentaire n°4 posté par Patrica le 04/06/2014 à 08h29

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patricia pour ton "rêve" et pour avoir pris la peine de nous dire ce que tu y voyais...
      On dirait bien en effet que ces "cordes" sont placées là pour qu'on puisse "s'élever" un peu plus...et il y en a de toutes sortes...peut-être pour que chacun trouve celle qui lui convient...

      Réponse de La Licorne le 05/06/2014 à 20h48

      Supprimer
  5. Merci.

    Commentaire n°5 posté par Patricia le 06/06/2014 à 08h04

    RépondreSupprimer
  6. On peut méditer cette image de "l’arbre à cordes", et se demander si elle est bien une invitation à s’élever vers le sommet ou si elle pourrait être, au contraire, une invitation à descendre de la hauteur d’un idéal de perfection et de réalisation où l’on serait perché et installé , car les cordes peuvent servir à descendre aussi bien qu’à monter et la corde qui manque peut-être encore – et donc la corde à utiliser – pourrait être celle qui descend tout à fait jusqu’à terre parce qu’elle n’est pas, à chaque "tentative", interrompue par "un nœud", c’est à dire par un refus, par un blocage psychologique qui arrête cette descente très souhaitable et même indispensable vers le sol de la réalité humaine tout à fait incarnée.

    Il faut peut-être alors se souvenir de l’expression "Monter à l’arbre ou faire monter à l’arbre" qui signifie tromper, "faire marcher" quelqu’un, le mystifier :
    ♦ Pop. Monter à l'arbre. Se laisser prendre à une mystification; faire monter qqn à l'arbre, le mystifier :

    "18. C'est malin de me faire monter à l'arbre! ... Au fond, je n'en ai pas cru un mot, vous savez. Colette, Claudine à Paris,1901, p. 240." [voir ici http://www.cnrtl.fr/definition/arbre]

    Amezeg

    Commentaire n°6 posté par Amezeg le 06/06/2014 à 12h57

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une invitation à "descendre"... ? C'est possible aussi.
      Patricia a fait juste après celui-ci un rêve où après une sorte d'"illumination",
      elle "redescendait doucement sur terre"...
      Mais je ne sais pas si elle souhaite le confier ici...

      Moi, je voyais aussi dans ce rêve deux façons de "s'élever"...
      Celle de l'arbre, lente et naturelle...(croissance végétale)
      et l'autre, qui consiste à "monter" à la force du poignet ,
      c'est-à-dire par la force de la volonté, par des "efforts" constants...(corde).

      Je ne connaissais pas l'expression "faire monter à l'arbre"...pour dire mystifier...
      A vrai dire, cela me parle aussi...

      Réponse de La Licorne le 06/06/2014 à 19h43

      Supprimer
  7. Eh bien, si un rêve suivant de près celui-ci parle de redescendre doucement sur terre, l’hypothèse des cordes de descente interrompue(s) par un nœud devient sans doute un peu moins hypothétique. Redescendre sur terre n’est pas perdre le bénéfice de l’illumination, c’est donner à cette graine soudain germée en soi la possibilité de grandir dans le terreau de l’incarnation acceptée qui lui permettra de s’enraciner, de fleurir et, si Dieu veut... de porter un jour fruit et semences nouvelles de par le monde.

    Ta comparaison entre la croissance naturelle et la montée à la force du poignet me parle bien, La Licorne. Ton dernier billet " Prendre le temps" également.

    Merci à toi, ainsi qu’à Patricia, pour toutes ces choses précisées qui permettent de mieux méditer et de mieux goûter le sens et la poésie des messages que nous adressent les rêves et les images issues de la profondeur en nous.

    Amezeg

    Commentaire n°7 posté par Amezeg le 06/06/2014 à 20h46

    RépondreSupprimer
  8. Merci à vous deux. Il est toujours bon d'avoir des interprétations ou des avis qui différent des nôtres, et d'être flexible quant à entendre ce qui nous est dit. Accepter l'avis de l'autre, l'idée de l'autre. Même si entendre que l'on est dans la mystification, sur le moment, touche. Mais j'entends et j'accepte. Par contre il n'y a pas plusieurs noeuds sur chacune des cordes mais juste un à la base (près de la terre) . Vos deux réflexions me parlent, bien que moi non plus je ne connaissais pas cette expression. Donc j'aime bien ce que je viens de lire.
    Pour tout dire, vos commentaires sont la continuité d'une réflexion personnelle. Il doit donc y avoir "le juste" dans tout cela. A moi d'en tirer les conclusions. Et sûrement rester dans le ici et maintenant, être bien dans ma vie. Quoique de ce côté là je dis toujours que j'ai beaucoup de chance, que j'aime la vie et qu'elle me le rend bien.
    Pour en revenir à vos commentaires, celui que j'ai laissé sur "prendre le temps" est déjà un indice de la base de mes réflexions.
    Amezeg est très "pertinent" ou très "pertinente"... C'est un plaisir de "le" ou de "la" lire... je dirais "la" pour Ame... mais cela fait partie du mystère ou de la mystification des pseudonymes... c'est un clin d'oeil bien sûr.

    Commentaire n°8 posté par Patricia le 10/06/2014 à 11h44

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu''il y a des pseudonymes qui servent à se "cacher" et d'autres qui, bien que "mystérieux" en apparence, permettent de mieux se "dire"... ;-)

      Merci de ton message. Je suis bien contente que les commentaires proposés ici te touchent...
      et te permettent d'avancer dans ta réflexion.

      "Cord"ialement .

      Réponse de La Licorne le 10/06/2014 à 22h08

      Supprimer
  9. Bonjour Patricia,

    Je me réjouis, comme notre amie La Licorne, que ces quelques commentaires puissent contribuer à la réflexion et à "la sympathie" entre rêve et rêveuse.
    Dans mon esprit, il n’y avait qu’un seul nœud au bas de chaque corde, comme précisé dans le bref récit du rêve. Chaque corde plus longue qu’une autre pouvant représenter une progression positive dans les "entreprises de descente" vers la terre. Un progrès, mais, au moment du rêve de l’arbre à cordes, une descente pas peut-être pas encore tout à fait achevée, ou en cours d’achèvement.

    Merci pour cet aimable témoignage,
    Kenavo !

    Amezeg

    P.S. Amezeg (prononcé amézek) signifie voisin, en langue bretonne. Amezegez (prononcé amézéguess’) est la forme au féminin, pour voisine.

    Commentaire n°9 posté par Amezeg le 10/06/2014 à 23h17

    RépondreSupprimer
  10. Je tiens compte de tout ce qui m'est dit, en espérant surtout avoir tout entendu.
    Pour Amezeg, au départ j'avais juste vu le "kénavo".. un des rares mots que je connaisse en Breton. Et puis cette explication sur les "voisins" et les "voisines"... Alors pour ma part mes parents sont Bretons... Voilà pour la petite histoire de voisinage...
    Merci à vous deux
    Bonne journée

    Commentaire n°10 posté par Patricia le 11/06/2014 à 08h47

    RépondreSupprimer
  11. Depuis ce rêve, bien des choses se sont passées. Et je dois dire qu'en relisant les commentaires, et bien waouhh ! oui pour la corde qui est enfin arrivée jusqu'à "terre". Oui pour l'harmonie en "soi". oui pour y arriver à la force du poignet jusqu'à ce que je comprenne que tout est simple. Il suffisait de trouver le calme en "soi". Et de ne plus chercher "une perfection" mais de laisser le silence parler. Faire la paix avec certaines blessures. Et les reconnaître mais surtout plus m'identifier à elle. Donc encore du chemin à parcourir mais bon... merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir de tes nouvelles, Patricia !
      ..ça avait été un plaisir d'examiner ce rêve avec toi...
      Ravie aussi de voir qu'il s'est éclairci et même "incarné" au fil des mois, dans ta vie de tous les jours.
      Pour l'année qui s'approche à grands pas, je te souhaite une vie bien "accordée" et avec le moins de "noeuds" possibles ! :-)

      Supprimer