mercredi 25 février 2015

Série de rêves (4) : Rêves de mandala et "grande vision"

Jeudi 3 avril 2014


44. Rêve : Le rêveur est dans un espace carré
où il doit se tenir immobile.
C'est une prison pour lilliputiens ou pour enfants (?).
Une méchante femme les surveille.




Les enfants se mettent en mouvement
et commencent à circuler à la périphérie.
Le rêveur voudrait fuir mais ne le peut pas.
      Un des enfants se transforme en animal
et le mord au mollet.



45. Rêve : Une place d'exercice. il y a des troupes ;
elles ne se préparent plus pour la guerre
mais forment une étoile à huit rayons
qui tournent vers la gauche.



46. Rêve : Le rêveur est prisonnier dans l'espace carré.
Des lions et une méchante sorcière apparaissent.


47. Rêve : Le vieux sage lui montre un endroit sur la terre
qui est marqué d'une façon particulière.

48. Rêve : Une connaissance reçoit un prix
pour avoir exhumé un tour de potier.


49. Rêve : Une figure en forme d'étoile tourne.
Aux points cardinaux du cercle se trouvent des images
qui représentent les saisons.


50. Rêve : Un homme inconnu donne
une pierre précieuse au rêveur.


Mais des apaches l'attaquent.
Il s'enfuit (cauchemar) et parvient à se sauver.
La femme inconnue lui dit, après coup,
qu'il ne saura toujours en être ainsi :
un jour, il ne pourra plus fuir,
mais devra tenir bon.

51. Rêve : Il règne une grande tension.
De nombreuses personnes circulent autour d'un grand rectangle central
et de quatre petits rectangles placés sur les côtés.
La circulation se fait vers la gauche autour du grand rectangle
et vers la droite autour des petits rectangles.



Au centre se trouve l'étoile à huit branches.
Au milieu de chacun des petits rectangles,
il y a un gobelet contenant une eau rouge, jaune verte et incolore.
L'eau tourne vers la gauche.
L'angoissante question se pose de savoir si l'eau suffira.

52. Rêve : Une salle de danse rectangulaire.
Tout le monde se déplace à la périphérie, de droite à gauche.
Soudain retentit un commandement : "Aux noyaux !"
Mais le rêveur doit d'abord aller dans la pièce à côté
pour casser quelques noix.
Puis les gens descendent à l'eau le long d'échelles de corde.



53. Rêve : Le rêveur se retrouve dans une pièce carrée vide qui tourne.
Une voix crie : "Ne le laissez pas sortir. Il ne veut pas payer l'impôt."

54. Rêve : j'entre dans une maison de caractère particulier et solennel :
la "maison du recueillement".
A l'arrière-plan, il y a de nombreuses bougies
qui sont disposées selon un dessin particulier
formant quatre pointes dirigées vers le haut.



Dehors, à la porte, se tient un vieil homme.
Des gens entrent; ils ne disent rien et se tiennent immobiles
pour se recueillir intérieurement.
L'homme qui est à la porte dit de ces visiteurs de la maison :
"Dès qu'ils en ressortent, ils sont purs."

Ensuite, j'entre moi-même dans la maison
où je peux me concentrer complètement.
Une voix dit alors : "Ce que tu fais est dangereux.
La religion n'est  pas un substitut; elle doit au contraire venir s'ajouter
aux autres activités de l'âme comme perfection dernière.
C'est de la plénitude de la vie  que tu dois engendrer ta religion ;
alors seulement tu seras bienheureux !"



Pendant que la dernière phrase est prononcée particulièrement haut,
j'entends une musique lointaine : des accords simples plaqués sur un orgue.
Ils ont quelque chose qui me rappelle le thème de la Magie du Feu de Wagner.

Lorsque je sors de la maison, je vois une montagne en feu et je sens :
"Un feu qui ne peut être éteint est un feu sacré." (Shaw: Sainte Jeanne)

Le rêveur fait remarquer que ce rêve a constitué pour lui
une "expérience puissante".


55. Rêve : Une coupe d'argent contenant quatre noix
ouvertes aux points cardinaux.

56. Rêve : Quatre enfants portent une grosse bague sombre.
Ils se déplacent en cercle.
L'inconnue obscure apparaît et dit qu'elle reviendra
car c'est maintenant la fête du solstice.


57. Impression visuelle : La bague sombre ; au milieu, un oeuf.


58. Impression visuelle : Un aigle noir sort de l'oeuf et, du bec,
se saisit de la bague qui s'est maintenant changée en or.
Ensuite, le rêveur est sur un bateau et l'oiseau vole devant. 
   


59. La "grande vision" 
Un cercle vertical et un cercle horizontal qui ont un centre commun.
C'est l'horloge du monde. Elle est portée par l'oiseau noir.



Le cercle vertical est un disque bleu
avec un bord blanc divisé en 4 X 8 = 32 parties.
Une aiguille tourne au-dessus.
Le cercle horizontal est composé de quatre couleurs.

Sur ce cercle se tiennent quatre petits hommes avec des pendules,
et autour est posée la bague jadis sombre et maintenant dorée
(portée précédemment par les quatre enfants).


L'horloge a trois rythmes ou pulsations :
      1. La petite pulsation : l'aiguille du disque vertical bleu avance de 1/32
2. La pulsation moyenne : Un tour complet de l'aiguille.
En même temps, le cercle horizontal avance de 1/32.
3. La grande pulsation :
32 pulsations moyennes correspondent à un tour de la bague dorée.
      .
Cette remarquable vision fit l'impression la plus profonde
et la plus durable sur le rêveur, une "impression d'harmonie suprême",
pour reprendre ses termes.
.

"Psychologie et alchimie"
C-G Jung
.

2 commentaires:

  1. Depuis le sept août je suis aux prises avec une succession de signesflagrants indiquant un renouveau par rapport à la fin d
    'un cycle étant achevé. Comme si, le six août, une période était échue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûrement vrai...au moins pour vous. :-)

      Supprimer