samedi 8 août 2015

Rêve : "Ma vie, mon destin"

Samedi 8 août 2015

Un  rêve, juste comme ça, pour le plaisir, 
juste parce que je l'aime bien...
et qu'il m'emmène très loin...
et aussi parce que, après être descendue si "profond",
j'ai envie de "monter très haut"...:-)

Il est tiré du livre
"L'interprétation des rêves"
de Pierre Daco
.



Seule dans une nacelle, je montais en ballon.
Sensation très forte de devenir semblable à mon destin,
de m'ajuster à ce destin, de ne faire qu'un avec lui.
Sensation que tout dans ma vie,
avait eu sa raison d'être,
dans la convergence vers l'instant présent.

Le ballon s'est immobilisé.
J'ai alors vu, avec enchantement,
une immense superficie de terres.
Dans ce rêve, cette surface représentait ma vie entière.
Une unité sans faille...
.
(Une femme de cinquante ans)
.


D'après les associations de cette personne,
l'impression la plus puissante fut de découvrir la terre 
dans une multi-direction quasi-infinie. 
Le ballon était ainsi le "centre" 
d'une gigantesque circonférence ; 
et nous retrouvons le thème du Mandala.
.
Elle dit aussi :
- C'était comme un carrefour 
sans nécessité de choisir une direction.
Toutes étaient bonnes. 
Il n'y avait ni passé, ni futur.
Tout s'emboîtait, tout allait de soi.
Comme je vous l'ai dit, 
c'était la représentation de ma destinée dans sa totalité,
depuis ma naissance jusqu'à ma mort.
La Totalité de mon Temps.
Il n'y avait plus de petits morceaux de temps, 
mais une durée sans cassures...
.

La Licorne : Vous pouvez bien sûr commenter, 
mais je ne suis pas là en ce moment...(vacances)
je répondrai à mon retour...
;

3 commentaires:

  1. très beau ce rêve, il nous révèle beaucoup en peu d'images .
    Pouvoir avoir cette perspective sur sa vie, un vrai cadeau.
    J'aime bien cette idée que dans une vie tous les chemins sont possibles et se valent; il y a toujours un sens ,peu importe de quoi est faite notre vie.
    Un vrai grand rêve.Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Très beau rêve qui a dû remplir la rêveuse d'un sentiment de plénitude!
    Et ton choix de photos: la montgolfière dont l'ombre s'inscrit au centre des terres
    comme le présent au milieu de la vie. Magnifique!
    Merci,
    Michelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous deux, pour vos commentaires...

      Oui, je crois que ce rêve a permis à la rêveuse d'appréhender en partie quelque chose, qui, normalement n'est accessible à la conscience qu'à la fin de la vie ou au moment de la mort: la "totalité" d'une existence et son "unité" sous-jacente, habituellement masquée par la fragmentation du temps... (et par le manque de "recul" qu'on a par rapport à soi-même).
      C'est comme si, tout à coup, elle voyait sa vie d'un point de vue plus "élevé" et "d'un bloc"... et qu'elle en découvrait la cohérence et la beauté...:-)

      Supprimer