vendredi 17 février 2017

Rêve 44 : Le serpent bleu étoilé

Vendredi 17 février 2017


Je suis...en Autriche ? 
Je vois un très gros serpent qui sort d'un appartement (par une fenêtre ?).
Puis je le vois monter dans un clocher.

Il est vraiment énorme (une dizaine de mètres de diamètre), 
il remplit tout l'espace à l'intérieur du clocher.
Il est bleu et sur sa peau, il y a des étoiles et des dessins 
comme sur une "carte cosmique".

Je le trouve très beau mais j'ai un peu peur.
Puis je me vois avec ma fille et on cherche un endroit pour se cacher de lui.
On se dit qu'un endroit exigu serait une bonne idée : 
il ne pourrait pas y entrer.
.
Rêve reçu par La Licorne
le 13 août 2016
.


19 commentaires:

  1. Ce film onirique serait-il "Le (retour du) grand bleu avec une chaussure cosmique" ? :-)

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-)))
      Mon petit doigt me dit qu'il ne met pas souvent de chaussure(s), celui-là...

      Supprimer
  2. Il est tout entier dans sa chaussure, dont la tige est cosmique et la semelle...pratique ;-)

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il aurait trouvé "clocher" à son pied ? ;-)

      Supprimer
    2. Il venait de "là-haut", descendant silencieusement, ni vu ni connu, par le clocher. Il a traversé "la maison", où rien peut-être ne clochait fort, mais il l’a vivifiée, un peu plus encore, de son énergie cosmique impressionnante, si impressionnante qu’elle incite à se faire tout petit devant Elle, comme une petite souris qui va se cacher dans un trou. Révérence... (?)

      Amezeg

      Supprimer
  3. L’Autriche, la germanophone que tu es ne l’ignore pas, c’est "Le Royaume de l’Est". C’est peut-être l’Orient lointain et mystérieux, l’inconscient où les plus grandes merveilles se produisent, loin de notre perception consciente limitée. Le serpent cosmique vient à nous par "le clocher de l’Est", dilatant et vivifiant notre royaume conscient de l’Ouest, puis repart en repassant par le clocher de l’Est. (?)

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Amezeg, pour ces pistes, fort intéressantes...
      Je n'avais pas pensé à la signification d'Öster-reich, Royaume de l'Est...En fait, quand j'ai fait le rêve, je rentrais d'Autriche, où j'avais passé quelques jours, dans un décor paradisiaque.

      Je vais laisser mûrir ce que tu dis...:-)
      Juste une précision : le serpent ne "descend" pas par le clocher : il sort d'une maison (qui n'est pas la mienne) et ensuite il monte à la verticale dans un clocher.

      Supprimer
  4. J'avais bien lu le récit du rêve et quand je dis qu'il descend c'est 'une généralité', qui n'apparaît pas dans les scènes du rêve ; mais on peut supposer qu'il est d'abord descendu par le clocher, venant d'en haut. Le clocher symbolisant la relation entre l'ici-bas et l'en-haut, entre la terre et le ciel.
    De même que le serpent mue, change de peau, l'être humain peut changer de maison, quitter une ancienne coquille devenue trop étroite pour en habiter une nouvelle que l'énergie venue d'en haut aura rendue 'habitable'...??

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, je vois dans le clocher un "axe" entre Terre et Ciel, et dans le serpent une énergie de "transformation" et de changement possible (mue).
      Mais je ne crois pas qu'il y ait dans ce rêve l'idée d'un "changement de maison"...il y a plutôt l'idée d'une "peur" par rapport à ce changement (énorme, gigantesque) et une envie de me "cacher"...

      Supprimer
  5. « En fait, quand j'ai fait le rêve, je rentrais d'Autriche, où j'avais passé quelques jours, dans un décor paradisiaque. »

    Le serpent était au Paradis, nous enseigne la tradition biblique.
    Ce décor paradisiaque et ce qui s’y associait auraient-il fait éclore en toi ‘des nouveautés’ que ton ancienne maison ne pouvait contenir, des énergies/informations ‘infusées par le ciel’, venues du ciel, qui demandaient une nouvelle maison pour les contenir convenablement ? Comme l’oiseau du paradis qui demande que le héros ou l’héroïne découvre et s’empare de la cage d’or dans laquelle cet oiseau merveilleux doit être gardé... (?)

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  6. Le serpent du Paradis me paraît être une bonne référence...puisque dans les représentations qu'on en fait, il est souvent -et même presque toujours- en train de "monter" sur l'"arbre de vie" qui est aussi, un "axe" entre Terre et Ciel.

    Ce serpent bleu étoilé semble être une synthèse de ce qu'il y a de plus terrestre (le serpent en tant qu'animal "rampant", en contact permanent avec le sol, la terre) et de plus céleste (ciel bleu, étoiles).

    Et sans doute aussi en rapport avec l'énergie vitale, l'énergie (féminine) de la kundalini.
    le clocher, lui, m'évoque la religion, le spirituel.

    RépondreSupprimer
  7. Pour le dire simplement, il me semble que cet énorme serpent évoque une énergie archétypale, une énergie collective de transformation...une énergie assez "féminine" aussi (car le symbole du serpent est lié aux anciennes déesses de la terre), une énergie à la fois terrestre et cosmique qui "s'élève" et vient revivifier le "religieux" (le clocher)...
    Face à cela, je me sens toute petite et j'ai envie de me cacher...car je ne me sens pas "à la hauteur"...et je me "rétrécis" dans un coin... ;-)

    RépondreSupprimer
  8. On peut aussi l’envisager comme une énergie hermaphrodite, androgyne. Par son ventre yin (sa longue "semelle") ce serpent ‘prend pied’ dans ce monde, par son dos cosmique yang il est de nature ‘extra-terrestre. Énergie du Grand Tout ; de La Totalité Infinie, si on préfère le dire au féminin... ;-)
    Mais nul ne peut voir Dieu/la Déesse sans mourir..., de peur aussi, et il est alors bon de se cacher dans un petit recoin abrité pour que nos yeux ne soient pas brûlés et notre tête emportée comme fétu de paille... ? Révérence, tête baissée ou cachée, en signe de soumission au plus grand que soi.
    Si la maison qu’Il/Elle a visitée n’est pas encore la nôtre, peut-être sommes-nous invités, par la grâce qui nous est donnée de L’apercevoir tandis qu’Il/Elle va de nouveau se faire invisible aux yeux de notre conscience limitée, à emménager désormais dans cette demeure élargie et à l’habiter... (??)
    Le clocher me semble plutôt représenter le lien fonctionnel ou canal ouvert(donc bien vif) entre "le ciel et la terre" au sein d’une psyché/personnalité humaine. Mais ce n’est que mon point de vue et l’impression que j’en ai en tant que "spectateur" de TON rêve...

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  9. Le serpent peut être effectivement une énergie hermaphrodite ou androgyne, il n'est pas féminin "en soi", mais il l'est, c'est sûr, dans ma symbolique "personnelle"...
    Pour moi,il est avant tout le "principe vital", l'énergie vitale qui parcourt la Terre et les Êtres...le grand "Mystère de la Vie"...

    J'avais d'ailleurs parlé, à un autre endroit de ce blog, du "Serpent cosmique" (livre de Jérémy Narby)...Dans ce livre, il est en lien direct avec...l'ADN.

    Et oui, je ressens une sorte de crainte (irraisonnée ? révérencielle ?) envers ce serpent "cosmique" et peut-être "divin"...qui me dépasse tellement par sa taille...et par ce qu'il dégage.

    Quant à l'"élargissement" de la maison, pourquoi pas ?
    J'ai rêvé récemment que ma maison avait une nouvelle pièce...alors ce n'est pas impossible.

    Et le clocher, "canal ouvert"...?
    Même avec un toit ? ;-)
    Cela rejoindrait le symbole de la "cheminée", alors ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voici les deux articles dans lesquels j'ai déjà évoqué le symbolisme du "serpent cosmique" :

      https://grandsreves1234.blogspot.fr/2015/10/lechelle-des-chamanes.html

      https://grandsreves1234.blogspot.fr/2016/03/la-vouivre-un-symbole-universel.html

      Supprimer
  10. La pointe d’un paratonnerre est fermée, peut-être faite d’un seul bloc de métal massif (?), mais elle est dans tous les cas un canal ouvert à l’énergie (électrique, dans le concret) venue d’en haut. Alors le clocher onirique et symbolique, même couvert, me semble être ouvert au passage de l’énergie "serpentine" circulant dans un sens et dans l’autre entre l’ici-bas et l’au-delà.

    La mention de la pièce récemment ajoutée en rêve à ta maison, ainsi élargie, est très intéressante.
    Je me disais bien sûr que la connaissance plus précise et plus large de ton contexte vital intérieur et extérieur aurait sans doute permis de mieux le "comprendre" et aussi que les rêves antérieurs ou postérieurs à celui du Serpent bleu étoilé pouvaient éclairer notablement la réflexion. Mais je ne l’ai pas dit parce que je sais que tu le sais, et que ce que l’on peut relater ici, sur un blog, a ses limites.

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « ...aurait sans doute permis de mieux le "comprendre"... »
      Je voulais dire : de mieux comprendre le rêve du Serpent bleu étoilé.

      Amezeg :-)

      Supprimer
  11. Oui, tu as raison, le clocher peut être comparé à un paratonnerre (ou, c'est ce qui m'était venu, à une "antenne"...). Antenne qui fait le lien entre le haut et le bas...qui "amène" le ciel sur terre ?

    Et il s'agit bien d'une "énergie serpentine"...énergie qui peut aussi être liée à l'énergie sexuelle ...mais qui me semble, dans ce cas précis, être une énergie non "individuelle"...
    Sans doute un grand mouvement "général" ?

    Quoiqu'il en soit, il me semble ce rêve tourne autour de l'opposition (ou la synthèse) entre les aspirations religieuses (clocher) et des réalités ou des désirs beaucoup plus "terrestres"...(serpent), entre le spirituel et l'instinctif...
    Peut-être un appel à n'oublier ni l'un ni l'autre ?
    Et collectivement, l'élévation du serpent serait-elle le signe d'un "mouvement de réconciliation" entre corps et spiritualité, entre matière et esprit ?

    J'ai bien sûr examiné les rêves faits juste avant et juste après...mais comme tu l'as bien deviné, c'est un peu trop "personnel" pour être discuté ici...

    RépondreSupprimer
  12. En y revenant encore un peu...ce qui m'apparaît, c'est que, dans le rêve, je perçois bien la "beauté" de ce serpent bleu...et sa couleur m'indique qu'il est de nature plutôt "spirituelle"...
    Ce n'est donc pas a priori un serpent négatif, un serpent destructeur ou néfaste...
    C'est plus un serpent de "Connaissance" ou de "Sagesse"...
    Mais, ce qui me remplit de crainte, c'est la "force" impressionnante qu'il dégage...et que je sens pouvoir être dangereuse dans certains cas...une énergie si puissante, que, par réflexe, je me "terre".
    Sans doute ce rêve me dit-il que je suis en ce moment confrontée à une force très "supérieure", une force à la fois cosmique et terrestre, qui cherche à "s'élever"... et que face à elle, j'ai tendance à me "défiler" et à "me planquer" ???
    Une force ou une énergie (impersonnelle,de l'ordre de l'archétype) qui serait "énergie de transformation" ...et qui demanderait à chacun d'accepter courageusement la "mutation" en cours ?
    Force qui est "agent d'évolution", mais qui est aussi, suivant l'attitude qu'on adopte face à elle, source de danger...ou de vie ?

    RépondreSupprimer