samedi 26 août 2017

Rêver de s'envoler

 Samedi 26 août 2017
 
Rêver que l’on vole est un rêve très fréquent
qui concerne autant les hommes que les femmes.
Ce rêve est souvent fait dans des périodes
où l’on se sent en difficulté dans sa vie réelle.
 
Il prend alors la forme d’une respiration.
C’est comme une manière de quitter les contingences matérielles,
de prendre de la hauteur et de la distance
pour accéder à une meilleure compréhension de la situation vécue
pouvoir prendre les bonnes décisions.
 
 


 

Rêver de s’envoler, un rêve vieux comme le monde

 

Scénario-type

 
Le scénario qui revient le plus souvent est celui
où l’on vole au-dessus des maisons (souvent la sienne)
et que l’on ressent une intense sensation de liberté.
 Mais le rêveur peut aussi visiter d’autres contrées
et parfois même dériver dans les espaces intersidéraux
 et rencontrer des planètes nouvelles,
des contrées fantastiques dans d’autres mondes.
 

Variantes de ce rêve 

 
Rêver que l’on est un oiseau, rêver de voler comme un oiseau,
 rêver que l’on dérobe quelque chose, rêver d’avion, rêver d’oiseaux,
 rêver d’avoir des ailes, rêver que l’on est un ange,
 rêver de voler dans les airs...
 

Signification du rêve

 

Interprétation freudienne

 
Pour les tenants de l’interprétation freudienne des rêves,
le fait de rêver que l’on vole est en lien avec une notion de culpabilité.
 Le rêveur cherche à échapper à une situation qui lui pose problème
et dans laquelle il a l’impression d’avoir commis une faute (imaginaire ou pas !).
 
En volant, il s’éloigne des responsabilités,
 il plane vers d’autres cieux pour ne pas être vu ni reconnu.
C’est un acte symbolique pour fuir le monde et ses contraintes.
 Mais comme Icare, le rêveur peut chuter, se brûler les ailes
 ou ne jamais redescendre sur terre.
D’un point de vue lacanien, le lien sera fait entre voler (comme un oiseau)
 et se considérer comme un voleur.
 Ce qui ne fait que renforcer l’idée de culpabilité.
 

Interprétation jungienne 

 
Pour les jungiens, le fait de rêver que l’on vole peut s’interpréter
comme un désir de quitter son corps physique jugé trop encombrant.
Il s’agit presque de ne plus être en lien avec les contingences de la vie humaine,
comme si l’on souhaitait se confondre avec l’éther.
 
Rêver de voler comporte une notion archétypique forte
 qui représente le besoin constant chez tous les êtres humains de s’émanciper
 et de sortir d’une réalité qui peut sembler trop pesante.
 
.
Article ICI
.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire